breaking news

L’ASECNA VEUT RENFORCER SES SERVICES DE NAVIGATION ET DE SURVEILLANCE PAR SATELITTE

février 8th, 2019 | by echos1
L’ASECNA VEUT RENFORCER SES SERVICES DE NAVIGATION ET DE SURVEILLANCE PAR SATELITTE
Economie
0

L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) compte renforcer ses services de navigation et de surveillance par satellite au cours de toutes les phases de vol, à travers une meilleure architecture de ses outils, a indiqué jeudi à Dakar son directeur général, Mohamed Moussa. 

« Cela permet d’améliorer de manière significative et durable, la sécurité et l’efficacité des vols pour le bénéfice direct des usagers de notre espace aérien », a dit M. Moussa.  Il signait, vendredi, à Dakar, avec la société Thales Alenia Space, un contrat pour la réalisation d’une étude relative à la fourniture des services de navigation par satellite en Afrique (SBAS). Selon le DG de l’ASECNA, « ces services de navigation et de positionnement par satellite (SBAS), véritables catalyseurs du ciel unique pour l’Afrique, permettront de renforcer les opérations de navigation et de surveillance ».  Il explique de tels services permettent d’augmenter le signal du GPS et d’ »aider l’avion à se poser au sol avec précision ».  Ils favorisent ainsi l’amélioration de la « sécurité des atterrissages, la flexibilité et l’efficacité des trajectoires de vol ».  De même, ils aideront à « rendre les régions isolées accessibles, tout en ne requérant pas d’infrastructures terrestre au niveau des aéroports ».  Au-delà de l’aviation, « ces services, véritables leviers de développement économique et social, bénéficieront à d’autres secteurs d’activités, comme le transport maritime, ferroviaire et terrestre ou encore l’agriculture et la cartographie », entre autres.  Il souligne que « la réalisation de l’étude préliminaire de définition d’architecture, dite phase B du programme de fourniture de services de renforcement satellitaire, constitue une étape clé permettant à l’ASECNA, de définir la meilleure option de l’architecture qui soutiendra la fourniture de ces services SABS ».  « Elle permettra, en outre, de disposer d’une visibilité complète sur les phases suivantes de développement, de déploiement et d’exploitation de l’infrastructure », a-t-il ajouté. « La fourniture d’un service pré-opérationnel dès 2019 qui pourra être testé par les compagnies aériennes partenaires » est également prévue. « L’ASECNA a des ambitions élevées pour le développement de la navigation aérienne en Afrique et démontre ainsi sa capacité à s’approprier les technologies innovantes et habilitantes les plus avancées au service du développement économique inclusif de notre continent », selon son DG.

avec aps

Comments are closed.