breaking news

Consommation du miel et impact sur la santé

mai 15th, 2019 | by echos1
Consommation du miel et impact sur la santé
Environnement
0

Retrouvez la chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG Santé Diabète à Bamako au Mali. Cette semaine, il parle du miel et de son impact sur la santé.  Pour démarrer cette chronique, pouvez-vous nous présenter ce qu’est le miel ?

Le miel est une substance sucrée plus ou moins liquide qui est fabriquée par les abeilles à l’aide du nectar des fleurs. Il cristallise ou reste liquide en fonction de sa teneur en fructose et en glucose. En effet, il faut savoir que plus un miel est riche en fructose, plus sa consistance reste liquide.

Le mot miel est apparu dans la langue au Xème siècle mais la substance est récoltée dans la nature et utilisée depuis des millénaires. Les égyptiens, par exemple, s’en servait pour embaumer leurs morts. Aujourd’hui, il reste encore quelques endroits ou le miel est prélevé dans des ruches naturelles mais la majorité de la production est réalisée dans des ruches artificielles grâce à la domestication d’abeilles. Ces ruches artificelles permettent de récolter le miel mais aussi d’autres produits comme le pollen, la cire, le propolis ou encore la gelée royale.

Quelle est la composition du miel et quels sont les bienfaits de la consommation de miel ?

Le miel contient plus de 80 % de glucides c’est à dire de sucres. Il est composé principalement de deux sucres simples : le fructose et le glucose. Les différentes études scientifiques ont démontré trois rôles interressants du miel pour la santé. En premier lieu, le miel est une bonne source d’antioxydant qui vont avoir un rôle contre les radicaux libres qui sont des substances toxiques ayant un rôle dans le développement des maladies cardiovasculaires ou encore de certains types de cancers. Il est important de savoir que plus la couleur du miel est foncée plus il va contenir de flavonoïdes donc d’antioxydants. Ensuite, le miel possède des propriétés antibactériennes, anti inflammatoire et surtout un fort pouvoir cicatrisant. Enfin, le miel possède à quantité égale un pouvoir sucrant plus élevé que de nombreuses autres substances sucrantes comme par exemple le sucre blanc. Comme le pouvoir sucrant du miel est plus fort, il sera consommé en plus faible quantité.

Avec rfi.fr

Comments are closed.