breaking news

Amélioration des races bovines : 13 géniteurs guzérat aux 4 départements de Tambacounda

février 12th, 2018 | by echos1
Amélioration des races bovines : 13 géniteurs guzérat aux 4 départements de Tambacounda
Economie
0
L’adjointe au gouverneur de Tambacounda (est) en charge du développement, Awa Diop Ndiaye, a réceptionné lundi 13 jeunes bovins géniteurs d’origine brésilienne, au profit d’éleveurs des quatre départements de la région orientale.
Ces bêtes ont été mises à la disposition des éleveurs de la région par le Projet de développement d’une résilience à l’insécurité alimentaire au Sahel (DRIARS), financé par la Banque islamique de développement (BID).
Les destinataires de ces bœufs de race guzéra, ont été choisis par un comité régional de concertation représenté à la base par les préfets.
Les bénéficiaires ou leurs représentants, ont assisté au premier tri effectué au foirail des grands ruminants, en présence notamment du chef du service régional de l’élevage, l’inspecteur Rosalie Seck Gbéti, et du chef d’antenne du DRIARS, Sédar Ngom.
La clef de répartition est la suivante : 5 males pour Tambacounda, 3 pour Koumpentoum et Goudiry respectivement et deux pour Bakel. Cette initiative vise à améliorer les races bovines locales par un croisement, avec ces animaux connus pour leur imposant gabarit.
Les éleveurs choisis sont signataires de contrats les engageant à bien s’occuper de l’alimentation, de la santé et de la stabulation des bovins. Ils sont aussi tenus d’organiser la montée des vaches de leurs communautés respectives et en deviendront les propriétaires définitifs au bout de deux ans.
L’adjointe au gouverneur Awa Diop Ndiaye a invité les éleveurs au respect de ces clauses pour une bonne marche du projet. « C’est un bien collectif pendant deux ans. Il faut faire en sorte que la communauté en bénéficie », leur a-t-elle recommandé.
Le quota de chaque département a été tiré au sort sur place et le projet les a aidés à transporter les jeunes animaux âgés d’un à deux ans, selon le chef du service régional de l’élevage.
Une fois à destination, le préfet procèdera au dernier dispatching.
Khadim Dia, venu représenter l’éleveur bénéficiaire Habibou Diop de Bakel, a noté que le géniteur qui leur a été attribué formera une paire avec la femelle guzéra, qu’ils ont acquise à « un à deux millions » de francs CFA dans leur troupeau.
Le projet DRIARS, qui a démarré en 2015, a déjà remis 25 géniteurs ovins de race « ladoum », 25 de race « touabir », et procèdera « bientôt » à la distribution d’autant de géniteurs caprins de race gouéra, aux éleveurs de la région, a indiqué la responsable régionale de l’élevage.
 source aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.