breaking news

El Malick Sy (Maodo) un soufi au service de l’universel

novembre 8th, 2019 | by echos1
El Malick Sy (Maodo) un soufi au service de l’universel
Interview
0

Il est l’auteur de Khilasou Zahad (l’or décanté), de Wassilatoul Muna plus connu sous le nom de Taysir et encore de Abada Buruq . IL c’est El hadji Malick Sy dit Mawdo l’érudit qui a initié en 1902 le gamou de Tivaouane coïncidant avec le douzième jour du mois de Mawloud : la nuit anniversaire de la naissance du Prophète de l’Islam MOUHAMED (PSL) .
En Afrique subsaharienne, El hadji Malick Sy a beaucoup contribué à la propagation de l’islam et de la confrérie soufie fondée par le vénéré CHEIKH AHMED TIJANE. Il est l’une des figures de proue de la confrérie Tidjania au Sénégal .Fils de Sidy Ousmane Sy et de Sokhna Fatoumata Wade Wele, El hadji Malick Sy est né à Gaaya près de Dagana vers 1855.
IL séjourne en Mauritanie, s’installe à Saint-Louis en 1884, puis à Louga, et Pire avant de s’établir à Tivaouane en 1902 à la suite d’une demande, dit-on, du grand notable Djibril Guèye qui l’invita à y rester. Il alla à la Mecque pour la première fois en 1888. Il revint de la Mecque avec le titre de Khalife de la Tidjaniya pour le Sénégal
Dans son œuvre d’initiation au tidjanisme auprès des Sénégalais, El hadji Malick Sy fit une propagande discrète, surtout centrée sur la diffusion de la confrérie dans les centres urbains, avec la construction de mosquées et de daaras et de zawiyas, écoles d’enseignement islamique dans plusieurs localités du pays en y implantant des foyers tenus par de moukhaddams ; des maitres qu’il a lui-même choisi formé et affecté.
Avec méthode il érige plusieurs centres polarisant les fideles autour de diverses pratiques tel que les wasifas les lazims et les khadratou jummah ; des formes d’apprentissage d’éducation et de formation spirituelle et ésotérique.
Une tradition fortement ancrée au sein des multiples foyers ardent qu’il a animé des foyer dont Tivaouane reste le cœur irradiant grâce à la célébration du Maouloud –ou Gamou –, à tel point qu’au Sénégal cette fête musulmane célébrant la naissance Du Prophète MOUHAMED (PSL) est surtout associée aux tidjanes et a el hadj malick sy mawdo .
Le guide spirituel tira sa révérence le 27 juin 1922 à Tivaouane ou il repose désormais.

AMD

Comments are closed.